Vous envisagez de réaliser un investissement locatif dans un bien immobilier défiscalisant ? En optant pour le dispositif Pinel, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt entre 12% et 21% du prix d’achat de votre logement neuf, répartie sur une durée comprise entre 6 ans et 12 ans. Est-il possible de financer l’acquisition sans apport ? Est-il judicieux de contracter un emprunt ? Les réponses à vos questions sur les modalités de financement de votre investissement Pinel.

Financer votre investissement Pinel à crédit et sans apport, c’est possible !

Au fait des avantages fiscaux et de la rentabilité de l’investissement Pinel, les établissements bancaires sont ouverts à la possibilité de vous accorder un emprunt d’un montant égal au prix total du financement de l’acquisition.

En effet, la réduction d’impôt à laquelle s’ajoutent les loyers que vous encaissez financent à terme une grande partie de votre investissement locatif ! Si votre profil le permet, demandez donc à votre banque d’emprunter la totalité du montant – à moins de privilégier une durée d’emprunt courte ou des mensualités basses.

Financer son investissement Pinel par un emprunt bancaire : une option judicieuse

Lorsque vous déclarez vos loyers perçus grâce à votre investissement Pinel, vous déduisez certaines charges, dont… les intérêts d’emprunt ! Il est donc intéressant d’avoir recours au crédit bancaire pour financer son investissement locatif dans la mesure où vos intérêts viennent en déduction de vos recettes.

Exemple de financement d’un investissement locatif éligible loi Pinel

Vous achetez un bien immobilier défiscalisant au prix de 300 000 €. Vous vous engagez à le louer sur une période de 12 ans. Vous fixez le loyer mensuel à 1 000 €.

– Vous percevez 144 000 € de loyers sur 12 ans.

– Vous bénéficiez de 21% x 300 000 = 63 000 € de réduction d’impôt répartie sur 12 ans.

– En 12 ans, vous avez financé 144 000 + 63 000 = 207 000 € de votre investissement Pinel, soit 69% du prix d’achat. Vos locataires et l’Etat ont financé plus de la moitié de votre acquisition en immobilier défiscalisant, il ne vous reste que 93 000 € à financer, soit seulement 31% du prix du logement.

Bon à savoir : si les loyers sont supérieurs à vos mensualités d’emprunt, votre investissement Pinel ne vous coûte rien ! Pour cela, attention à bien choisir où investir en loi Pinel…